Philosophique

Le débat sur les controverses structure  le savoir et ses limites.

 Une  hypostase désigne ici la nature  d’une controverse par un couple de preuves. 

Les hypostases exposent le savoir qui se forme et permet au sujet de se constituer relativement au savoir. Ce savoir là n’est pas du savoir mort ou inerte. Les hypostases  forment un prisme à travers lequel  les sujets appréhendent le monde.

ideesconfirmer

Les hypostases sont couramment utilisées par les scientifiques pour donner la nature d’un argument et le situer dans la littérature :

  •     Une approximation est un calcul approché d’une grandeur réelle.
  •     Les classifications sont le fait de distribuer en classes, en catégories.
  •     Les apories sont des difficultés d’ordre rationnel apparemment sans  issues.
  •     Les paradoxes sont des propositions à la fois vraies et fausses.
  •     Un formalisme est la considération de la forme d’un raisonnement.
  •     Les phénomènes se manifestent à la connaissance via les sens.
  •     Une variable est ce qui prend différentes valeurs et ce dont dépend l’état d’un système.
  •     Une variance caractérise une dispersion d’une distribution ou d’un  échantillon.
  •     Un indice est un indicateur numérique ou littéral qui sert à distinguer  ou classer.
  •     Une donnée est ce qui est admis, donné, qui sert à découvrir ou raisonner.
  •     Les événements sont ce qui arrive.
  •     Les variations sont des changements d’un état dans un autre.
  •     Les dimensions sont des grandeurs mesurables qui déterminent des positions.
  •      Les modes sont les manières d’être d’un système.
  •     Les croyances sont des certitudes ou des convictions qui font croire une chose vraie, vraisemblable ou possible.
  •     Les invariants sont des grandeurs, relations ou propriétés conservées lors d’une transformation
  •     Une valeur est une mesure d’une grandeur variable.
  •     Les structures sont l’organisation des parties d’un système.
  •     Les axiomes sont des propositions admises au départ d’une théorie.
  •     Les conjectures  sont des opinions ou propositions non vérifiées
  •      Une méthode est une procédure qui indique ce que l’on doit  faire ou comment le faire.
  •     Une définition est la détermination, la caractérisation du contenu d’un concept.
  •     Une hypothèse  est une conjecture concernant l’explication  ou la possibilité d’un événement.
  •     Un problème est une difficulté à résoudre
  •     Une théorie est une construction intellectuelle explicative, hypothétique et synthétique.
  •     Un paradigme est un modèle ou un exemple.
  •     Un objet est ce sur quoi porte le discours, la pensée, la connaissance.
  •     Les principes sont les causes ou les éléments constituants des définitions, axiomes et hypothèses.
  •      Un domaine est un champ discerné par des limites, bornes, confins, frontières, démarcation.
  •     Les lois expriment des corrélations.

Les hypostases sont définies ici à partir de six types de preuve, utilisées en Sciences.

Trois preuves expérimentales portent sur une propriété d’un objet  :

  • L’existence de la propriété.
  • La détermination de la propriété .
  • L’incertitude expérimentale sur la permanence ou une durée de vie de la propriété.

Trois preuves formelles  portent sur un énoncé :

  • la décidabilité  : l’énoncé est prouvé soit vrai soit faux.
  • la saisissabilité  : l’énoncé est prouvé n’étant pas vrai et faux.
  •  l’incertitude formelle : l’énoncé est ordonné car non dû au hasard.

Le tableau suivant définit chaque hypostase par  un couple (prouvé, pas prouvé).

croix

  • En colonne, les types d’hypostases qui vérifient une preuve donnée.
    • ont une permanence prouvée : les paradoxes, les indices, les conjectures, les problèmes et les domaines
  • En ligne, les types d’hypostases que ne prouve pas une preuve donnée.
    • n’ont pas de permanence prouvée : les modes, variation, croyances, dimension, événement.
  • Encerclé de bleu, les hypostases qui font intervenir une preuve d’incertitude empirique ou formelle.
    • deux controverses  ne sont portées que par des preuves d’incertitudes :
      •  croyance et conjecture
  • Les hypostases qui ne sont pas encadrées expriment :
    • Des controverses purement formelles :
      • objet et méthode
    • Des controverses purement empiriques :
      • classification, variances
    • Des controverses sans preuves d’ incertitude :
      • hypothèse, définition, principe, paradigme
      • aporie, approximation, variable, phénomène.

EN BREF

  • Les hypostases caractérisent des types de controverse
    • Chaque type de controverse est fixée par un couple de preuves