Philosophique

Argumenter pour évaluer un savoir

Nous avons tous des idées, mais que valent nos idées ? Le débat permet de les défendre.  Ici, une  idée est une manière particulière d’associer des manifestations  et des  représentations de la réalité.

Une idée traduit :

  • des manifestations en des représentations.
    • Cette traduction, appelée ici symbolisation , oublie certaines manifestations.
  • des représentations  en des manifestations.
    • Cette traduction, appelée ici  interprétation,  agence librement des éléments des représentations.

IDEE

Illustrons ce schéma  sur les idées picturales.

macloud

Dans le triangle de  Scott McCloud, p53  l’art invisible vertige graphique, la manifestation d’une idée picturale est figurative et rétinienne. La représentation d’une idée picturale est figurative et linguistique. Le niveau pictural de l’idée  est plus ou moins abstrait.

Par la pratique du débat, les débattants parviennent à mieux se comprendre en même temps qu’ils comprennent les idées des autres.

abcdaire02BIS

Pour établir comment on sait ce que l’on sait, comment on croit ce que l’on croit?, l’argumentation s’appuie sur des hypostases qui sont les composantes critiques qui servent aux parties prenantes  à évaluer un savoir.
    1. Une partie prenante hypostasie un argument controversé quand elle le déclare être factuel.
    2. une hypostase est controversée car prouvée pour une partie prenante mais pas prouvée pour une autre.

Lors d’un débat, il est possible de rechercher la nature des hypostases des participants, par exemple en jouant l’avocat du diable de manière à savoir comment ils prouvent leur argument. On peut également soumettre à la controverse ses propres hypostases.

Les scientifiques se servent des hypostases suivantes  pour annoter leurs documents :

  •     Une approximation est un calcul approché d’une grandeur réelle.
  •     Les classifications sont le fait de distribuer en classes, en catégories.
  •     Les apories sont des difficultés d’ordre rationnel apparemment sans  issues.
  •     Les paradoxes sont des propositions à la fois vraies et fausses.
  •     Un formalisme est la considération de la forme d’un raisonnement.
  •     Les phénomènes se manifestent à la connaissance via les sens.
  •     Une variable est ce qui prend différentes valeurs et ce dont dépend l’état d’un système.
  •     Une variance caractérise une dispersion d’une distribution ou d’un  échantillon.
  •     Un indice est un indicateur numérique ou littéral qui sert à distinguer  ou classer.
  •     Une donnée est ce qui est admis, donné, qui sert à découvrir ou raisonner.
  •     Les événements sont ce qui arrive.
  •     Les variations sont des changements d’un état dans un autre.
  •     Les dimensions sont des grandeurs mesurables qui déterminent des positions.
  •      Les modes sont les manières d’être d’un système.
  •     Les croyances sont des certitudes ou des convictions qui font croire une chose vraie, vraisemblable ou possible.
  •     Les invariants sont des grandeurs, relations ou propriétés conservées lors d’une transformation
  •     Une valeur est une mesure d’une grandeur variable.
  •     Les structures sont l’organisation des parties d’un système.
  •     Les axiomes sont des propositions admises au départ d’une théorie.
  •     Les conjectures  sont des opinions ou propositions non vérifiées
  •      Une méthode est une procédure qui indique ce que l’on doit  faire ou comment le faire.
  •     Une définition est la détermination, la caractérisation du contenu d’un concept.
  •     Une hypothèse  est une conjecture concernant l’explication  ou la possibilité d’un événement.
  •     Un problème est une difficulté à résoudre
  •     Une théorie est une construction intellectuelle explicative, hypothétique et synthétique.
  •     Un paradigme est un modèle ou un exemple.
  •     Un objet est ce sur quoi porte le discours, la pensée, la connaissance.
  •     Les principes sont les causes ou les éléments constituants des définitions, axiomes et hypothèses.
  •      Un domaine est un champ discerné par des limites, bornes, confins, frontières, démarcation.
  •     Les lois expriment des corrélations.

Recommandation technique

  • Utiliser les hypostases pour annoter des débats d’idées