Charte du débat numérique éthique

  • Quelles opportunités et menaces, le numérique fait-il peser sur le débat public?
  • Faut-il restreindre par une charte notre liberté de débattre?
  • Peut-on  se défendre contre la surveillance numérique  qui s’exerce sur nos débats?
  • Peut-on faire reconnaitre par une charte le caractère essentiel de notre créativité individuelle?
  • Peut-on écrire une charte du débat numérique éthique telle que les parties prenantes au débat puissent  en garantir  le respect?

Forum des débats souhaite  profiter des multiples expériences de débats des participants à moustic pour initier à l’occasion de Moustic 09  l’écriture collective d’une charte des débats numériques qui pourrait à terme devenir un label pour qualifier  l’éthique des débats publics sur le bien commun.

1 L’idée de base

  • Une charte éthique du débat numérique  doit être constituée d’un protocole simple d’intervention  dans un débat et de quelques  indicateurs à même de restituer  en temps réel la qualité éthique du débat.
  • L’objet des débats publics est d’établir des accords  ou de constater des désaccords et de proposer des modifications  sur des textes  tels que : un programme politique, une nouvelle constitution, un manifeste, un plaidoyer, une charte…

2 Définitions de base

  • Un collectif est un groupe partie prenante ou un simple intervenant  du débat. Chaque collectif expose ses propres formes de preuve et de réfutation.
  • Un discours a pour objet la réalisation d’une démonstration par un collectif. Il est discursif car, à partir d’arguments prouvés, il produit d’autres arguments prouvés.
  • Un débat n’est pas un discours car il vise à construire un accord sur des arguments prouvés pour un collectif et pas prouvés pour un autre.
  • Une opinion  n’est pas un argument interne à un discours ou un débat.
  • Un espace de débat numérique est un logiciel dédié à mener des débats numériques.

3  Spécification minimale du protocole de débat

L’espace numérique de débat doit proposer un protocole qui doit permettre de :

  • distinguer un argument d’une opinion,
  • contrôler l’ouverture et la fermeture des débats,
  • authentifier des contributions essentielles pour l’avancement du débat,
  • produire des références et des liens entre débats,
  • produire une auto-modération des débats.

4 Restitution au fil du débat de son éthique

Un espace de débat  numérique doit  permettre d’estimer en temps réel  la qualité éthique du débat par des indicateurs tels que :

  • Le degré d’exhaustivité de la liste des collectifs participants,
  • La source des contributions essentielles,
  • La qualité de  l’auto-régulation des débats,
  • L’identification des personnes sources de conflit d’intérêt.