Débat

Echanges éclairés dans une Smart City

vivre avec

SMART CITY – VILLE INVISIBLE

 OBJETS LOW TECH ET SMART POUR ECHANGES ECLAIRES !

Depuis les premiers rassemblements humains, différents outils sont utilisés pour représenter l’urbain : schémas, récits, cartes, maquettes, plans reliefs, illustrations… Ces dispositifs permettent d’appréhender la complexité de la ville et facilitent une communication entre citoyens, politiques et experts.

Aujourd’hui, le numérique ajoute une dimension à l’urbain.

Nous voyons se dessiner une ville tout à fait différente sous nos yeux : la Smart City, autour de nouveaux services urbains en matière d’efficacité énergétique, gestion des transports, des déchets, de l’eau, et bien d’autres projets de recherche autour des smart grids de la domotique.

De nouveaux flux invisibles structurent nos villes. Les traces de services digitaux sont partout : livreurs à vélo, voitures avec chauffeurs, compteurs électriques ou d’eau connectés etc.

Tous les experts, politiques et entreprises louent cette « smart city » intelligente et connectée, qui serait le futur de l’habitat d’une grande partie de l’humanité.

Et pourtant il est difficile de se la représenter et d’en débattre. Cette Smart city ne semble pas concrète, accessible ou désirable à la majorité des habitants. Elle pose un problème d’inclusion sociale et de démocratie. Les habitants devraient faire partie intégrante de cette ville intelligente, aux côtés de ceux qui la pensent et la conçoivent (entreprises, collectivités, spécialistes issus de chaque secteur impliqué…).

Alors, comment rendre cette Smart city simple et attirante, proche et sensible pour que le grand public s’en sente acteur et partie prenante ? Les outils de représentation et de débat utilisés pour la ville physique, sont-ils appropriés pour la « smart city » ? De nouveaux outils sont-ils nécessaires ? Faut-il des objets/outils intelligents pour parler de ville intelligente ? Quel rôle le design peut-il jouer pour rendre tangible un paysage de data et humaniser ce « réseau de réseaux » ?

 

 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *