Débat

Climate Game JAM

Capture d’écran 2016-05-19 à 14.01.50

La création de l’univers fictionnel Hakatah est née de la volonté de sensibiliser un large public aux problématiques du Changement climatique.

Comment sensibiliser sur un sujet grave et complexe tout en s’amusant ?

« Un hakathon vidéoludique »

Une game jam est une  performance improvisée in situ de conception / réalisation de jeux vidéo en 48 h.

Durant les trois jours et nuits des associations, enseignants et représentants de studios de développement ont accompagné 34 participants (étudiants, professionnels ou amateurs du jeu vidéo) pour créer une maquette de jeu vidéo sur la thématique du changement climatique.

Les équipes constituées sur place ont prototypé leurs idées à partir d’un sujet dévoilé au dernier moment.

 

Le Débat Mouvant

Vendredi soir : lancement de la game jam avec un débat mouvant à partir de la question : « Un jeu vidéo a-t-il le pouvoir de lutter contre le changement climatique ? »

Capture d’écran 2016-05-19 à 14.12.33

 

Il s’agissait pour la plupart des 34 participants de leur première expérience de débat mouvant.

Objectif : donner des pistes de réflexion au joueur par le débat participatif

Durée : 21 minutes

L’espace du débat mouvant était matérialisé sur un format en croix classique ++, +-, — et -+ . Les participants étaient invités à se positionner en fonction de leur opinion et à prendre la parole à tour de rôle en fonction de la case dans laquelle ils se trouvaient. Ils pouvaient à tout moment changer d’avis et se déplacer pour affirmer leur nouveau point de vue dans une autre case. Un téléphone mobile servant de bâton de parole a enregistré la performance en continu.

Un premier retour montre que les participants se sont globalement pris au jeu et se sont bien appropriés la question, cependant il serait souhaitable d’informer au préalable les participants de la possibilité de quitter le débat quand ils le souhaitent car tandis qu’une  moitié des candidats semblait se délecter de cette activité, une autre moitié trépignait pour rentrer en production de leur prototype.

 

 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *